Praxis Cumitatu

L'ancien blog Praxis Negra étant réactivé, le Comité informe que ce forum est désormais un simple atelier d'écriture. Les membres inscrits peuvent y proposer leurs textes en vue d'une publication sur Praxis Negra (en français) ou Tonu è Timpesta (en langue corse).


Atelier littéraire


Ne ratez plus rien ! Les nouvelles contributions s'affichent dans la colonne de droite de chaque rubrique. Vous pouvez également les lister en cliquant sur le lien " Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite", ci-dessus. Enfin, vous pouvez configurer votre profil pour être alerté lorsqu'un nouveau message est posté sur un sujet qui vous intéresse.

Une verte pluie d'été

Partagez

Hubert Canonici

Messages : 277
Date d'inscription : 01/03/2014
Age : 49
Localisation : Bonifacio
14082016

Une verte pluie d'été

Message par Hubert Canonici

Les sens tressautent tels les doigts aux touches d'un instrument à vent

Tout s'éloigne de l'être, un instant

Une chatte frôlant la jambe souligne la misère sexuelle

Un réseau vasculaire anarchique déforme des maxillaires

Des talons aiguilles crissent sur des pierres millénaires concassées

Un cul visible à l'éclat lumineux d'une nuit d'été

Viens ma capsule, que je t'enfile

La pluie verte sur une terre sèche et volatile

Un rien de nature généreuse offrant tant de possibilités

Des monstres s'amassent aux pieds des ponts génois voûtés

L'africain perlant de sueur, sur ses colliers, raillé par des branles bêtes

Analphabétisme émotionnel, QI dégrossis à la hachette

Les mugissements des nighter s'étouffent en altitude

D'amères loques suivent leurs maîtres en solitude

Un fou crie "Au monstre..."à raison....c'est bien-sûr l'alertant qui fait peur

Seul l'humain pouvant être inhumain, il pleure...

La lueur de l'été vire au mauve bruyère

La fraîcheur d'un baisé venant d'une prière...
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Message le Jeu 18 Aoû - 18:18 par joesecondi

Bonjour Hubert,

bel instantané d'un été en pente douce

Au fait, et ce concours littéraire alors ?

Message le Ven 19 Aoû - 9:28 par Hubert Canonici

Bonjour Joelle,

L'été aura bientôt la consistance d'une branche de céleri...
C'est une violence aveugle...sauvage...
Elle frappe de manière aléatoire. La stupeur passée, reviendra le temps de planifier la vengeance.
Ça me tiraille, cet homme, usé jusqu'au regard, délavé en diable, je crois qu'il voit sa mort arriver en pensant aux flageolets sauce tomate qui vont moisir dans la poêle...Un western crépusculaire...3 vieux et 3 jeunes (dont une vieille), descendent la passerelle, l'équipage y va de ses salamalecs - ils montent dans le Mercedes climatisé aux fauteuils en cuir

-Pourquoi ils font pas un lupanar ? Dit le vieux hâlé, au chapeau aventurier vissé sur le crâne, en passant devant l'ancien hospice..

Message Aujourd'hui à 15:37 par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 23 Jan - 15:37