Praxis Cumitatu

L'ancien blog Praxis Negra étant réactivé, le Comité informe que ce forum est désormais un simple atelier d'écriture. Les membres inscrits peuvent y proposer leurs textes en vue d'une publication sur Praxis Negra (en français) ou Tonu è Timpesta (en langue corse).


Atelier littéraire


Ne ratez plus rien ! Les nouvelles contributions s'affichent dans la colonne de droite de chaque rubrique. Vous pouvez également les lister en cliquant sur le lien " Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite", ci-dessus. Enfin, vous pouvez configurer votre profil pour être alerté lorsqu'un nouveau message est posté sur un sujet qui vous intéresse.

Le point final...

Partagez
avatar
Karlheinz L.K.

Messages : 151
Date d'inscription : 28/02/2014
Localisation : Bastia
16022015

Le point final...

Message par Karlheinz L.K.

Pour rebondir sur un débat parallèle (rubrique Concours - Sujet imposé : La Honte), quand estimez-vous vos productions abouties ? Doit-on publier "des brouillons" sur Praxis ? Pourquoi aucun texte (ou presque) n'est-il spontanément publié dans la rubrique "création" ("proposition de texte") ? A quoi servent les concours ? Ne faudrait-il pas créer une rubrique "chantier" pour discuter autour de textes en construction ?


Dernière édition par Karlheinz L.K. le Lun 16 Fév - 19:36, édité 1 fois
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

avatar

Message le Lun 16 Fév - 18:56 par Dominique Giudicelli

Je peux donner quelques réponses à ces pertinentes questions :

la rubrique création est alimentée par la rédaction, avec les textes proposés dans "proposition de texte", de moins en moins alimentée d'ailleurs, et c'est bien dommage...

Je vais ce soir-même y mettre les textes vainqueurs des derniers concours, et un texte à moi, si vous le permettez...

Les concours ? Ils ne servent à rien, juste à faire sautiller nos doigts sur le clavier, et accessoirement, à s'entrainer à l'écriture qui comme on le sait est un muscle...

Des brouillons sur PN ? Bien sûr, pourquoi pas ? Des textes soumis à lecture et analyse des participants. On peut les proposer dans la rubrique "Questions" ou "Débats" comme on le juge bon. Du coup, pas besoin de rubrique "Chantier".
A moins, qu'il vous semble nécessaire de la créer, ce que je peux faire en 2 secondes.

Pour la question des textes aboutis ou pas, si on les soumet au concours, c'est qu'on les juge bons à lire. Evidemment, on peut retravailler un texte à l'infini, il n'est abouti que lorsqu'on cesse d'y travailler. A ce propose, j'aime assez votre technique des 3 périodes, Karlheinz, pour en avoir expérimenter l'efficacité.

avatar

Message le Lun 16 Fév - 19:18 par Karlheinz L.K.

Dominique Giudicelli a écrit:Pour la question des textes aboutis ou pas, si on les soumet au concours, c'est qu'on les juge bons à lire. Evidemment, on peut retravailler un texte à l'infini, il n'est abouti que lorsqu'on cesse d'y travailler. A ce propose, j'aime assez votre technique des 3 périodes, Karlheinz, pour en avoir expérimenté l'efficacité.

C'est pas la mienne, mais celle d'un certain JYA... Wink
avatar

Message le Lun 16 Fév - 19:39 par Dominique Giudicelli

Pardon !

Vous faites bien de rendre à César...
avatar

Message le Lun 16 Fév - 20:13 par Karlheinz L.K.

Ce qui ne m'a pas empêché de l'adopter !

Je suis convaincu qu'il faut laisser reposer ses textes. Ils continuent de tourner dans votre tronche, le quotidien peut y faire écho, une lecture, une discussion, une pensée perdue...

Et puis surtout le recul que ça induit. Relecture après relectures.
avatar

Message le Lun 16 Fév - 20:15 par Marco B

Dominique a répondu me semble-t-il.

Mais n'oublions pas qu'à la base Praxis est un blog avec un comité de rédaction qui, bien que bénévole, s'est donné pour ambition de publier des textes aboutis et acceptés par la majorité, comme le ferait n'importe quelle revue littéraire ou organe de presse.

Le blog étant difficile à mener, et le comité à animer, le choix d'un forum ouvre à d'autres perspectives, mais garde sa rigueur quant aux mises en lignes dans les rubriques "définitives".

Mais toute entreprise est difficile et inégale dans son accomplissement. Le comité a du mal à fonctionner, même s'il existe une section privée où l'on s'envoie des messages. C'est le manque de temps qui fait que parfois les choses ne vont pas comme on voudrait, mais je pense que la rigueur doit rester de mise. Sinon quel est l'intérêt commun d'une édition ?

Au passage, merci à Dominique, qui assume l'essentiel du travail, de l'animation, des mises en ligne depuis un certain temps. Alors profitons de ce débat pour dire aussi qu'une remobilisation pourrait être des plus bénéfiques.

Mais j'en reviens à la rigueur évoquée plus haut ; sans cette ambition minimale je pense que les choses tourneraient à l'exutoire ou à l'atelier sans grand intérêt. Et il serait difficile de prétendre faire venir sur cet espace (ne serait-ce que pour la lecture) certaines plumes de valeur.

Donc pour l'instant je trouve que cette rigueur est nécessaire pour certaines rubriques "vitrines", et tant mieux si l'atelier d'écriture fonctionne bien aussi. Mais si l'on flanche sur une certaine qualité, je pense qu'on peut aussi revoir à la baisse les appels à contribution extérieure, notamment les concours, les projets plus vastes qu'on peut avoir, etc.

Message  par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Ven 18 Aoû - 19:59