Praxis Cumitatu

L'ancien blog Praxis Negra étant réactivé, le Comité informe que ce forum est désormais un simple atelier d'écriture. Les membres inscrits peuvent y proposer leurs textes en vue d'une publication sur Praxis Negra (en français) ou Tonu è Timpesta (en langue corse).


Atelier littéraire


Ne ratez plus rien ! Les nouvelles contributions s'affichent dans la colonne de droite de chaque rubrique. Vous pouvez également les lister en cliquant sur le lien " Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite", ci-dessus. Enfin, vous pouvez configurer votre profil pour être alerté lorsqu'un nouveau message est posté sur un sujet qui vous intéresse.

Un idiot utile, ou inutile, reste un idiot

Partagez
avatar
Hubert Canonici

Messages : 283
Date d'inscription : 01/03/2014
Age : 49
Localisation : Bonifacio
08072016

Un idiot utile, ou inutile, reste un idiot

Message par Hubert Canonici


Je vais nager, retrouver ma ligne perdue il y a belle lurette...voilà, c'est dit Eddy, tronche de chouette...

Nolwenn, les baleines ça nage tout l'temps...ça n'a pas une taille de guêpe, frotte ta schneck au savon d'Alep...

Ça n'est pas gentil, faut qu'je fume pour avoir les idées claires, je suis blessée dans ma chair...

Comme Moby Dick...je vais partir quelques jours...faut savoir la mettre en veille...le boulot, toujours pareil..

Mais, toujours pareil, tu n'as pas de boulot... tu piques comme une abeille au goulot...

Ça n'est pas un argument...je m'en bats l'aine, on part...tel un pigeon voyageur, vas faire un tour chez ta sœur...

C'est assez, tes visons Eddy fientes...moi, neurologue connue et reconnue, je travaille comme une pygmée pour la tribu (épithète), alors, respect pour mon cul...

Plus la neurologie connaît des avancées, plus il y a de cas d'Alzheimer...n'avancez plus...vous finirez par tomber dans l'oubli...obsolète sera la clé du logis...

Nolwenn, en bonne humaniste, veut soulager l'humanité, elle se rend dans de biens périlleuses contrées

Eddy fils se paie sa première pute, Dieu qu'il savoure la turlutte

Eddy sirote du 12 ans d'âge, il savoure le vieil adage...
"Pour savoir qu'un verre était de trop, encore faut-il l'avoir bu"
Il rit avec ses maîtresse, il leur embrasse les fesses
Sur un marché en Iraq, explose une voiture piégée, ce qu'il reste de Nolwenn, peut rester dans un panier

Eddy dilapidera la précieuse manne, au profit de ses infâmes, avec une tronche de bovin, il se noiera dans le vin, au terme de ses saisons, il crèvera sous un pont

Eddy fils, de putes en putes, finira pro des turluttes, sur de vieux porcs fortunés...faut bien payer le boucher...
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking


    La date/heure actuelle est Lun 24 Avr - 7:34