Praxis Cumitatu

L'ancien blog Praxis Negra étant réactivé, le Comité informe que ce forum est désormais un simple atelier d'écriture. Les membres inscrits peuvent y proposer leurs textes en vue d'une publication sur Praxis Negra (en français) ou Tonu è Timpesta (en langue corse).


Atelier littéraire


Ne ratez plus rien ! Les nouvelles contributions s'affichent dans la colonne de droite de chaque rubrique. Vous pouvez également les lister en cliquant sur le lien " Voir les nouveaux messages depuis votre dernière visite", ci-dessus. Enfin, vous pouvez configurer votre profil pour être alerté lorsqu'un nouveau message est posté sur un sujet qui vous intéresse.

Glaire du temps

Partagez

Dominique Giudicelli
Admin

Messages : 397
Date d'inscription : 28/02/2014
16092014

Glaire du temps

Message par Dominique Giudicelli

Glaire du temps

collage David Delruelle



Âmes, puzzles anguleux de ronces poussiéreuses

Aboyer aux pyramides inaccessibles

Aimer la tour ovni de Seattle, virtuelle

Pour ce qu'il y a autour sans en respirer l'air

N'aimer que l'abandon, la mort douce en sommeil

Et crier au réveil, déchiré de renaître

Brouter la coccinelle, assommer le chameau

À coups de figues sèches, assécher le poireau

Habiter à 10 mètres, sur une autre planète

Une seule par personne, sauf pour les cons venus, ici

Où là, dans les glaires des trottoirs sinusiteux

Je consomme donc je suis, une pile comme une autre

Citron démantelé en écharpe de zest

Arriver en pépin, bref voilà ce qu'on nait

Une vie rabotée le temps c'est de l'usure

Donner une vertèbre et chute la colonne

Plier les peupliers, peuples vampirisés

Les virtuelles actions vident les bourses tristes

Les esprits congelés planchent sur leurs billets

Les actionnaires gavés bandent en dividendes
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Message le Mar 16 Sep - 14:58 par Sylvie Viallefond

C'est comme se réveiller aux côtés d'un con, des yeux de veau, qui a donné du plaisir. On a envie de crier, se cacher, ou faire semblant de dormir.
J'aime bien l'appartement planète à usage exclusif. Qu'il soit en hauteur et pas 6 pieds sous terre. La glaire du temps c'est aussi la fatigue, ne plus pouvoir être vigilant à tout, tout le temps, lâcher prise et désespérer du mauvais goût partout. Désespérer des dégâts irréparables de l'avoir, et de la fragilité ténue de l'être.
C'est magnifique ce texte.

Message le Mar 16 Sep - 15:05 par Dominique Giudicelli

Vous êtes une lectrice hors paire, Sylvie, et vos commentaires sont autant de petits poèmes.
Moi aussi j'aime la plume unique d'Hubert, et je suis heureuse de faire découvrir son univers si naturellement surréaliste. J'espère que beaucoup l'apprécieront et le lui feront savoir.

Quant à gloser sur ses textes, j'avoue mon incompétence. Je les lis comme des rêves, et je les contemple comme des collages, attentive aux cavalcades d'images qu'ils font naitre en moi et qui m'échappent en s'ébrouant dans un tourbillon de couleurs.

Message le Mar 16 Sep - 16:48 par Karlheinz L.K.

Votre glaviot me plait bien Hubert, y'a un côté Léo Ferré, celui des chants de la fureur.

Il est rare de lire des trucs qui ont autant de caractère.

Message le Mar 16 Sep - 19:45 par Hubert Canonici

Merci beaucoup pour vos commentaires, bien sur ça me touche, ce poème j'ai pas l'impression d'avoir de mérite, je l'ai écrit en 15 minutes et le mot précédait la pensée; alors le mérite est ailleurs; quand je veux maîtriser c'est toujours plus poussif, plus laborieux, dans l'arrachement disgracieux; alors, on verra bien ce qu'il en sortira... Pour l'instant c'est pas grave car ma braise est belle, les brochettes aussi, et le vin décante...Je me nourris de vos textes et de vos analyses...Karl, en ce moment j'écoute pas mal Ferre, ça a du nourrir mon imaginaire...

Message  par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Lun 27 Fév - 12:06